dimanche 7 octobre 2012

L'ame de Sir Rowland Alston – Angleterre



Bedfordshire

Il y a des gens à qui tout réussi et dont tout se transforme en succès quoiqu'ils touchent. C'était le cas du châtelain local du village d'Odell dans le Bedfordshire : Sir Rowland Alston. Cet homme était méchant mais très chanceux et cela rendait les villageois jaloux. En effet malgré sa méchanceté, sa chance ne vacillait jamais. Ils commençaient même à penser que cette chance lui venait du Diable en personne.

L'église de All Saints est située juste en dehors du village sur une côte très raide. De nos jours il est difficile de passer à coter mais à l'époque – il y a plusieurs centaines d'années – c'était plus compliqué et c'est ce qui causa la détresse de Sir Rowland. Mais commençons pas le commencement.

 L'Eglise All Saints d'Odell - Copyright

Sir Rowland possédait la grosse majorité des riches terres cultivables autour du village. Il les louait à des propriétaires et vivait de leurs gros profits. Bref, il se comportait exactement comme tous les châtelains détestables de l'époque à la différence prés qu'il était très chanceux : il pariait toute sa richesse mais ne perdait jamais rien, il se battait tout le temps mais n'était jamais blessé, il négligeait les propriétaires de ses terres mais ces dernières continuaient à prospérer et ses récoltes donnaient toujours beaucoup, il buvait et mangeait beaucoup mais restait en pleine forme etc…


Une nuit alors qu'il faisait sombre et qu'une tempête se préparait, un étranger se présenta chez lui. Il était grand, chevauchait un grand cheval noir et portait une cape noire et majestueuse sur ses épaules. La servante fut tellement impressionnée par cet homme qu'elle ne pu porter son regard sur lui que quelques instants. L'étranger ne posa aucune question et se dirigea directement en direction du bureau de Sir Rowland.

Plus tard quand le majordome alla voir Sir Rowland pour lui demander ce qu'il avait envie de boire ou manger, il le trouva assit dans son fauteuil fixant le visiteur avec terreur. Ce dernier déclina poliment l'offre du majordome et indiqua que leurs affaires seraient bientôt terminée. Quelques minutes après il se passa quelque chose de très étrange : la porte du bureau de Sir Rowland s'ouvrit, il pressa le pas en passant devant ses serviteurs sans les regarder puis il sortit par la grande porte et sauta sur le dos du cheval de l'étranger comme si sa vie en dépendait.

Puis l'atmosphère devint menaçante, l'étranger apparu et se mit à courir derrière Sir Rowland, jamais les serviteurs n'avaient vue quelqu'un courir aussi vite! Et la poursuite commença : les villageois aperçurent Sir Rowland galopant sur le cheval à haute allure en direction de l'église. L'étranger lui, était très proche derrière.

Sir Rowland ne revint pas le lendemain matin. Ses serviteurs se mirent à la chercher du coté de l'église. La porte était verrouillée de l'intérieur et devant le porche, des traces gravées dans le sol qui n'y étaient pas le jour d'avant. Comme une fenêtre était restée ouverte, un enfant en profita pour regarder à l'intérieur et ce qu'il vit l'horrifia : Sir Rowland, froid comme la mort, son visage glacé de terreur.

Bien qu'ils ne puissent pas le prouver, les villageois savaient très bien ce qu'il s'était passé : Sir Rowland avait surement vendu son âme au Diable et ce dernier était venu pour la récupérer. Sir Rowland pensait surement que son seul espoir pour protéger son âme était d'atteindre un endroit saint mais personne ne sait vraiment si il eut le temps de le faire. Dans le doute, il eu tout de même droit à un enterrement  chrétien.

Quoiqu'il en soit l'histoire ne se termine pas là puisque dix ans plus tard, à le date de la nuit maudite, le fantôme de Sir Rowland fut aperçu sur un cheval noir à l'endroit même des marques de sabots dans le sol avant de s'évaporer dans les airs.

1 commentaire:

  1. Intéressant post sur l'histoire de sr Rowland Haston, bonjour belge.

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...